LIONEL LANGLAIS

Elle me fait marcher…

Posted on 19 janvier 2013 |

— Josiane ?

— (…)

— Josiane ? Vous êtes là ?

— Oui Lionel !

— Vous en mettez un temps… !

— J’étais occupée à vous choisir un truc pour le Sentier des Halles du 28 mars prochain…

— Non, je voulais dire que vous n’avez toujours pas présenté les vœux de nouvel an à notre public, et je trouve que ça commence à faire un peu long… Vous attendez quoi au juste ?

— Que tout le monde ait fini de présenter les siens…

— Ah oui ? C’est un point de vue, remarquez… Je sais pas… Moi, il me semble — mais j’y connais rien, on est d’accord — il me semble que je serais public de Lionel Langlais, je serais content de recevoir ses vœux assez vite, de savoir qu’il pense à moi… non ? Je dis une connerie ?

— Mais non c’est pas une connerie ! C’est juste que la com c’est un métier, et que… c’est pas votre métier du tout…

— Je voudrais leur souhaiter une magnifique année 2013, très bénéfique, pour eux et tous ceux qu’ils aiment… et aussi leur dire…

— Qu’ils peuvent dès maintenant réserver leurs places pour le Sentier des Halles le 28 Mars à 20 h !

— Je vous en prie, Josiane, ne mélangez pas tout… Ne mettez pas de la promo dans…

— C’est pas de la promo… c’est juste leur éviter de s’y prendre trop tard pour venir vous voir… C’est que c’est important ! Venir vous voir chanter, c’est pas rien, Lionel ! Moi, ma vie a changé quand je suis venue vous voir chanter la première fois…

— La mienne aussi, Josiane…

— Ah ! Ça c’est gentil… très gentil…

— À propos… qu’est-ce que vous avez voulu dire exactement quand vous avez dit que vous étiez occupée à me « choisir un truc » pour le Sentier des Halles ?

— C’est une surprise…

— Une surprise ? Quel genre de surprise, Josiane… ?

— Faites-moi confiance !… Vous m’avez fait confiance pour le costume marron… Et, franchement, ça a été unanime ! Tout le monde a trouvé ça super génial !

— Oui, ça je dois dire, le costume marron a beaucoup plu…

— Eh ben là ce sera pareil, tout le monde va adorer… Faites-moi confiance…

— Je vous fais confiance, mais pourquoi une surprise ? Pourquoi je ne devrais pas savoir, Josiane ? C’est ça que je ne comprends pas !

— D’abord j’ai pas encore choisi… et pis le moins vous en savez, le mieux c’est… Vous êtes un anxieux, Lionel… faut pas tout vous dire…

— Mais c’est juste le contraire ! Parce que je suis un anxieux, il ne faut rien me cacher !

— Bien sûr que si ! D’ailleurs regardez dans quel état vous vous mettez… je vous en ai déjà trop dit…

— Mais non, Josiane ! Pas assez, vous ne m’en avez pas assez dit !

— Vous savez que vous chantez au Sentier des Halles le jeudi 28 mars 2013 dans votre beau costume marron, c’est déjà pas si mal…

— Quand même, vous êtes dure, Josiane…

— Vous allez voir, ça va être une belle année, l’année 2013 !

— Vous croyez ?

— Je crois pas, je le sais !

— Mais comment vous pouvez savoir ça ? Vous lisez l’avenir en plus ?

— Vous saviez pas ?

— Non ! Dans quoi ? Le marc de café ?

— Dans le présent…

— Ah oui… ?

— C’est là qu’il est écrit…

— Et vous lisez quoi en ce moment, dans le… présent, vous, Josiane ?

— En ce qui vous concerne ?

— Ben… tant qu’à faire… oui…

— Que ça va être une belle année, l’année 2013…

— C’est étonnant comme vous avez l’air… si sûre de vous…

— Je vous vois venir… vous allez me demander pourquoi…

— Oui…

— Je vous vois venir…

— Encore ?

— C’est la réponse : je sais que l’année 2013 sera une belle année pour vous parce que… je vous vois venir !

— Et qu’est-ce que je suis censé comprendre là ?

— Que si je vous vois venir, c’est que vous marchez… et que si vous marchez c’est que l’année 2013 sera une belle année pour vous… et donc pour votre public aussi…

— C’est vrai, on dit qu’un chanteur « marche », quand il a du succès…

— Et dire que je suis là pour ça, vous vous rendez compte, moi la petite Josiane…

— Là pour quoi, Josiane ?

— Vous faire marcher… !